Gang des Introvertis

10 excuses parfaites pour louper les fêtes de fin d’année sans soupçons et parfois sans mentir

Il y a 11 mois

Vous n’aimez pas spécialement les fêtes de fin d’année ? Je vous aide à vous en débarrasser avec ces 10 excuses infaillibles.

Au cas où vous auriez vécu dans une hutte au fin fond des Îles Mariannes depuis 12 ans, les fêtes de fin d’année approchent, à notre grand dam. 

Désolée de vous rappeler ça, mais il le fallait. 

Combien d’excuses va-t-il falloir encore sortir pour ne pas ramener sa fraise à un repas de famille ou à une soirée où tout le monde se saoule à la vitesse du mur du son ? 

Revoyez bien votre stock d’excuses pour 2019, car vous le savez très bien, un mytho ressorti 6 fois commence à susciter quelques interrogations de la part des proches. 

1. Chopez une vraie gastro

Dans le pire des cas, priez pour choper une vraie gastro d’ici le 24 afin d’étoffer votre couverture comme il se doit. 

La gastro est une valeur sûre : personne ne voudra passer du temps avec vous, d’autant plus que vous serez sans doute aux toilettes en train de bouquiner un polar, ce qui personnellement m’irait très bien si je me retrouvais dans cette situation pendant le fameux Réveillon. 

2. Concentrez-vous et fondez en larmes

Lorsque l’hôte vous propose de venir passer la soirée chez lui/elle, fixez-le/la dans les yeux pendant 30 longues secondes avant de fondre en larmes et courir vous enfermer aux toilettes. Une solution radicale, mais vous pouvez êtes sûr.e que le/la concerné.e n’osera plus jamais vous reposer la question. 

Dans le pire des cas, il/elle lâchera un “vous trouvez pas que Machin est bizarre en ce moment ?” pendant le repas, mais vous vous en taperez puisque vous ne serez pas là, de toute façon.

3. Demandez à votre moitié introvertie de vous appeler à peine arrivé.e sur les lieux

Une autre personne est introvertie dans votre entourage ? Parfait ! 

Mettez cette situation à votre avantage en lui demandant tout simplement de vous appeler à peine arrivé.e ou en plein milieu de la soirée afin de prétexter une raison recevable. À vous la belle vie, votre lit et votre série Netflix à votre disposition.

4. Partez en vacances à l’autre bout du monde (mais genre vraiment super loin)

Attention, cette astuce requiert d’avoir fait des économies à partir du mois d’août minimum. Si vous êtes déjà super friqué.e, sautez cette première étape et passez directement au plan d’exécution. 

Prenez un billet d’avion pour Kuala Lumpur, Papeete ou Perth et cassez-vous le temps que les fêtes passent et que les choses se tassent. Vous aurez même l’occasion de bronzer au soleil et de siroter des petites caipis loin de toutes ces grosses nouilles.

5. Perdez-vous à la gare de Châtelet – les Halles

Cette excuse nécessite d’habiter Paris ou ses environs pour la mettre à exécution.

Si vous ne connaissez pas, c’est un peu le Triangle des Bermudes du coin mais avec des gens bizarres qui font pipi dans les coins. 

Si vous ne pouvez pas atteindre Châtelet, contentez-vous d’un Ikea ou du rayon livres de la Fnac, mais ça fera moins son effet. Il vous suffit simplement de vous promener sans but pendant 5 petites minutes : l’effet est immédiat, vous ne savez plus où vous êtes, vous êtes perdu.e. Et le temps file, file….

6. Trompez-vous d’adresse.

Pour celle-là, il faut que vous soyez invité.e chez l’hôte pour la première fois. 

Il/elle vous a filé son adresse, mais ô malheur, vous avez mal compris, vous êtes à Angoulême et non à Montigny la Cour ! Oui, vous avez compris : une fois l’adresse trouvée sur Google, prenez celle qui suit et allez-y. Inutile de vous préciser que vous n’êtes pas obligé.e d’aller jusqu’à Angoulême non plus, hein. Une photo prise de Google Maps avec votre téléphone et le tour est joué.

Boutique Gang des Introvertis

La boutique Gang des Introvertis est là !

Retrouvez dès maintenant la boutique Gang des Introvertis où vous trouverez des produits bio et éthique

Voir la boutique

7. Prenez un livre avec vous, enfermez-vous aux toilettes et mettez-vous à l’aise

Allez à votre soirée ou à votre repas de famille, mais prenez bien la peine de ramener tout l’attirail qui trompera votre ennui : livre, chevalet, pinceaux, écouteurs, PS4, masse-pieds, rubik’s cube, sudoku. 

Enfermez-vous pour la soirée et ne sortez que si vous voyez des gens commencer à rentrer ou si un incendie a été déclaré sur les lieux. 

Pour un résultat optimal, assurez-vous qu’il y ait plusieurs toilettes au domicile de l’hôte et qu’il y ait beaucoup de convives qui feront diversion.

8. Repérez des camarades introverti.e.s et proposez-leur une contre-soirée dans la salle de bain à l’étage

Vous le savez bien, entre introverti.e.s, on peut se reconnaître à 10 000 bornes. 

Profitez de la présence d’un.e des nôtres pour lui proposer une contre-soirée dans un endroit calme, et avoir à parler, merci. 

Chacun vaque à ses occupations, et on passe un bon moment loin du bruit et des autres. Ne marche que s’il y a au moins un.e introverti.e dans le coin. Si ce n’est pas le cas… 

Bon courage.

9. Jetez vos clés dans la chasse d’eau avant de partir

Vous ne pouvez pas sortir de chez vous sans vos clés, c’est évident. Et pour le dommage, écoutez, de toute façon, vous aviez envie de déménager. Voilà une bonne excuse pour vous casser d’ici et aller vous prélasser à Acapulco.

10. Prenez un Donormyl.

Dans les alentours de 17 heures, dépêchez-vous de prendre un Donormyl avant de vous endormir d’ici 20 minutes. Si vous ne connaissez pas, le Donormyl, c’est le petit flacon bleu qui se vend comme des petits pains à l’aéroport pour dormir dans l’avion. Et c’est le cas de le dire, ce petit truc est super efficace. 

Le réveil sera tardif : plus besoin de vous morfondre, la soirée est finie, à vous le jetlag par procuration depuis votre lit.

Si vous en avez d’autres, donnez-moi vos astuces. J’en aurai peut-être besoin, en fait.