Gang des Introvertis

Êtes-vous ambiverti.e, à moitié extraverti.e et introverti.e ? Découvrez-le avec ces 20 particularités

Il y a 9 mois

Vous aimez les foules, mais vous appréciez tout autant être seul.e ? Pourquoi choisir votre camp si vous pouvez faire partie des deux, après tout ? Vous êtes peut-être “ambiverti” mélange d’introversion et d’extraversion.

Difficile parfois de se situer entre les deux extrêmes que sont l’introversion et l’extraversion. Après tout, qui nous a dit qu’on ne pouvait pas être les deux, finalement ?

D’ailleurs, il n’est pas possible d’être complètement introverti.e ou complètement extraverti.e. L’humanité est bien trop complexe pour qu’une personne puisse se ranger tout à fait d’un côté. On parlera plutôt d’inclinaisons : à titre personnel, je sais que l’introversion prend largement le dessus. Mais pour d’autre, difficile de choisir.

Oui, c’est peut-être de vous, qui me lisez actuellement, dont je parle.

On ressent l’envie de rester chez soi, mais en même temps, on aime et on se nourrit de nos relations : on sent qu’il y a tant à gagner et que l’énergie peut se trouver absolument partout. On est un beau mélange de ces deux extrêmes, et c’est fascinant.

Si ces dernières phrases vous parlent, c’est que vous êtes sans doute “ambiverti.e”.

Mais qu’est-ce que tout cela signifie, au juste ?

Vous vous réfugiez dans la solitude pour plus tard sociabiliser sans aucun problème, vous savez switcher d’un point à un autre sans aucun mal.

En gros, vous êtes un.e introverti.e sociable ou un.e extraverti.e qui a souvent besoin de calme. Vous êtes l’introverti.e qui s’intègre. L’extraverti.e qui volontairement s’isole. 

Voyons plutôt l’humanité comme un large spectre de couleurs, avec des variations, des mélanges curieux, mais pas moins agréables à regarder (et à admirer attentivement).

Qui sait, ces 20 particularités vous donneront peut-être quelques réponses.

1. Vous ne vous sentez ni tout à fait extraverti.e, ni tout à fait introverti.e.

Quand on vous pose la question, vous bloquez. Vous ne savez absolument pas où vous vous situez vraiment car dans les deux cas, vous vous identifiez aux particularités de ces deux extrêmes ou au contraire, à aucun des cas présentés. C’est à se demander si vous ne seriez pas un mélange de tout ça, finalement.

2. Vous écoutez beaucoup mais vous savez aussi bien communiquer.

Votre naturel introverti vous apporte une qualité pas du tout négligeable et qui n’est pas à la portée de tout le monde : vous savez écouter toutes les personnes qui vous entourent et ainsi analyser chaque situation à la perfection. Mais après cette séance d’écoute attentive, vous n’hésitez pas à faire parler votre moi extraverti.e pour rebondir et trouver les mots qu’il faut. C’est une valeur ajoutée vraiment importante dans les relations personnelles et aussi dans le monde du travail. Vous écoutez attentivement et vous agissez verbalement en fonction des conséquences.

3. Votre personnalité est comme un spectre plein de nuances différentes.

Vous pouvez très bien réguler votre comportement en fonction des gens qui vous entourent et savez parfaitement comment réagir en fonction de l’interlocuteur.ice qui est en face de vous. En un clin d’oeil, vous pouvez vous arrêter d’échanger des banalités très conventionnelles qui font toujours mouche et débuter une conversation passionnante avec quelqu’un. Il n’y a pas de doute, vous avez toujours quelque chose à dire, et à n’importe qui.

4. Vous puisez de l’énergie partout : en étant seul.e ou entouré.e.

L’énergie, vous la trouvez absolument partout. Vous avez souvent besoin de recharger vos batteries dans la solitude, c’est vrai, mais beaucoup de gens parviennent à vous en donner aussi et vous adorez converser pendant des heures avec des personnes parfois fraîchement rencontrées. 

5. Tout le monde peut potentiellement aimer votre compagnie.

Votre personnalité nuancée vous permet également d’attirer l’attention de tout le monde : les introverti.e.s de la bande apprécieront votre ouverture d’esprit et votre besoin d’aborder des sujets plus profonds. Les grandes gueules quant à elles aimeront votre sens de l’éloquence, votre propension à répondre toujours présent.e et à participer activement aux discussions de groupe.

6. Vous commencez à faire de l’ombre aux introverti.e.s !

De l’autre côté de l’Atlantique, le sujet de l’introversion fait des émules depuis quelques années. De nombreux livres sont sortis, beaucoup de blogs très intéressants ont vu le jour et les esprits s’échauffent sur le Reddit US. La thématique n’est absolument plus taboue. 

Mais depuis l’émergence de la personnalité “ambivertie”, TOUT LE MONDE semble s’y retrouver : elle suscite un engouement sans précédent et plus de discussions et d’interrogations que jamais. Ne serait-ce pas vous, finalement, la star des stars ?

7. Dès qu’un sujet qui vous intéresse est abordé, vous sautez sur l’occasion et vous brillez.

Vous avez toujours le mot qu’il faut pour attirer l’attention. Aucun sujet ne vous échappe et vous savez rebondir avec tant de panache que les autres vous envient un peu pour cette qualité exceptionnelle. Et comme rien ne vous échappe, vous savez intervenir à temps pour faire progresser la conversation.

8. Vos proches vous trouvent tout sauf introverti.e.

Ce qui est curieux, c’est que malgré votre besoin de vous isoler de temps en temps, votre entourage ne s’en rend pas tellement compte. S’iels devaient vous définir, le dernier mot qui leur viendrait en tête serait l’introversion. Enjoué.e, drôle, parfois un peu bavard.e, vous savez vous faire aimer des autres. Dans le pire des cas, on dira de vous que vous avez besoin de quelques moments de repli sur vous-même. 

Boutique Gang des Introvertis

La boutique Gang des Introvertis est là !

Retrouvez dès maintenant la boutique Gang des Introvertis où vous trouverez des produits bio et éthique

Voir la boutique

9. Vous pouvez faire la fête et franchement vous amuser jusqu’à ce que… vous ayez tout de suite envie de dormir.

L’ambiverti.e a besoin de beaucoup de temps pour recharger ses batteries et d’un peu de solitude avant de passer sa soirée avec ses amis, par exemple. Mais l’effet inverse peut se produire également. Vous pouvez en effet ressentir d’un seul coup, en pleine soirée, un besoin vital de vous isoler quelques instants, parce que vous avez le sentiment que votre énergie a été pompée par le brouhaha ambiant. Et ça, vous ne le contrôlez pas toujours.

10. Vous n’avez pas trop de mal à sociabiliser dans un environnement nouveau.

Quand les introverti.e.s peinent à s’intégrer dans un nouveau groupe, vous, vous n’avez aucun mal à très vite vous intégrer dans une équipe. Votre attitude à la fois posée, liée intimement à votre grain d’originalité et votre dynamisme vous aide beaucoup dans cette démarche parfois difficile.

11. Vous vous reconnaissez partout.

Vous aimez rire, sociabiliser, rencontrer de nouvelles personnes et danser sans vous arrêter sans être dans le contrôle constant. Mais d’autres fois, vous vous sentez plus proche de celleux qui sont dans leur coin et qui préfèrent avoir des conversations plus profondes pour pleinement vous sentir à l’aise. Vous pouvez voir du bon partout.

12. Vous êtes toujours la personne qui régule le groupe. Si c’est calme, vous mettez l’ambiance, si c’est trop bruyant, vous tempérez.

Parfois, dans les groupes où il n’y a que des extraverti.e.s, les choses peuvent dégénérer, les voix peuvent s’élever et on peut ne plus s’entendre tant les grandes gueules s’échauffent. C’est là que vous intervenez : sous savez comment réguler le groupe, vous savez tempérer, vous êtes en quelque sorte la voix de la raison. Dans le cas inverse où vous vous retrouvez coincée dans un groupe d’introverti.e.s, c’est vous qui brisez la glace et qui mettez assez d’ambiance pour que tout le monde puisse petit à petit s’ouvrir.

13. Vous analysez très facilement les comportements autour de vous.

Votre sens de l’observation à toute épreuve vous permet de déchiffrer toutes les émotions de chacun. Vous savez quand quelqu’un est triste, quand quelqu’un essaye à tout prix d’attirer l’attention, quand quelqu’un ment, quand quelqu’un fait semblant.

14. Beaucoup de gens adoreraient être ami.e.s avec vous, mais vous mettez souvent des barrières quand vous ne les sentez pas.

Pour vous conquérir, il faut un petit truc en plus, une ambiance propice, des gens intéressant.e.s, une dose d’amusement. Ce n’est pas parce que vous êtes accessible que vous vous ouvrez à tout le monde. La moindre trace de toxicité décelée chez quelqu’un vous suffit pour vous réfugier dans votre introversion. Et là, vous êtes un iceberg.

15. Vous aimez être le centre de l’attention et en même temps pas du tout.

C’est difficile à expliquer : vous aimez que l’on s’intéresse à vous et être apprécié.e, regardé.e par vos pairs. Mais il y a également quelque chose qui vous gêne là-dedans : vous n’êtes pas très nombriliste, en fait, et si cette attention s’éternise, vous pouvez vite sentir votre énergie manquer.

16. Parfois, on a du mal à vous cerner.

Au fond, vous êtes qui, exactement ? Vous ne le savez pas vous-même. Les introverti.e.s, par exemple, peinent à vous définir, et quand iels ne comprennent pas quelque chose, iels s’interrogent, notamment par rapport à votre capacité à collectionner tous types d’amitiés. Les extraverti.e.s de leur côté ne comprennent pas que vous puissiez parfois avoir besoin de temps de moments pour vous et décliner leurs invitations.

17. Vous n’êtes pas trop difficile concernant les plans de soirée : tout vous va.

Que les soirées soient formelles, moins formelles, pleines à craquer ou intimistes ne vous dérangent pas plus que ça. Au contraire, vous pouvez dans tous les cas être très excité.e à l’idée de sortir voir du monde. Jusqu’à ce que votre batterie soit à 10%. Mais ça, c’est une autre histoire !

18. Vous n’en faites jamais des tonnes, mais vous vous donnez quand même.

Vous êtes globalement une personne authentique. Vous n’aimez pas en faire des tonnes pour vous faire remarquer, vous êtes un juste milieu, vous êtes tout à fait vous-même, et ça, beaucoup de gens l’apprécient. 

19. Vous savez exprimer vos émotions, juste comme il faut.

Quand ça va, quand ça ne va pas, vous restez une personne ouverte à l’idée d’en parler pour vider votre sac. C’est une grande qualité qui traduit votre profonde humanité : vous ne jouez pas la comédie.

20. Tout le monde vous apprécie, et vous appréciez aussi beaucoup de gens.

Quand je dis “tout le monde”, qu’on s’entende bien, je parle d’une majorité de personnes, car on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais la plupart du temps, on vous aime, et vous le rendez bien aux autres. C’est pour cette raison que vous êtes une personne aussi exceptionnelle !

Vous êtes ambiverti.e ou pas, du coup ?