Gang des Introvertis

Quel métier exercer quand on est une personne introvertie ?

Il y a 2 mois

Quel métier vous correspond, en tant que personne introvertie ? J’essaie de répondre à cette question, et vous allez voir, mon avis est assez clair.

« Vers quels métiers devrais-je me tourner étant donné que je suis introverti.e ? »⁣, « Je ne suis sans doute pas fait.e pour me diriger vers cette branche, je laisse ma place aux autres, aux personnes plus extraverties… »⁣

Vous êtes beaucoup à me poser ces questions, à vous faire ces réflexions.⁣

Vous me dites en DM ou ailleurs que vous vous résignez à suivre la voie qui vous fait rêver car vous pensez que votre introversion peut être un frein. Sans parler de vos expériences où boss et équipes vous ont fait au moins une fois une remarque négative et blessante au sujet de votre nature réservée.⁣

Comme cela revient trop souvent, j’ai décidé d’en faire un post pour vous apporter mon point de vue. En fait, trouve qu’il serait extrêmement réducteur de décider à votre place. ⁣

Après tout, on y passe une bonne partie de notre vie, au travail. Peu importe ce que vous recherchez, qu’il s’agisse pour vous d’une extension de ce que vous êtes (le fameux « métier passion ») ou d’un simple moyen de gagner votre vie, vos besoins sont légitimes, vous méritez du respect et de la considération pour le travail que vous fournissez. Trouver un équilibre est une quête de tous les instants, c’est ce qui vous permet d’être heureux.se. ⁣

De ce que j’ai connu, vu, entendu, lu, il est clair que les personnalités introverties n’ont pas la place qui leur revient au travail. Et que ce n’est pas à coup de remarques personnelles que leur potentiel sera exploité. On remet tout en cause malgré un travail pourtant satisfaisant, on invisibilise au profit de personnes plus extraverties qui ne fournissent pas toujours un travail de même qualité. Ce sont elles qui récoltent les lauriers… et la paye qui va avec.⁣

Pourtant, l’introversion peut être une très belle qualité dans le cadre professionnel. Demandons-nous ce qu’une personne introvertie peut apporter de plus précieux et comment l’aider à exploiter tout ce potentiel. ⁣

Quant à vous, introverti.e.s : à partir d’aujourd’hui, vous comptez. Cette époque sera la vôtre.⁣

Crédit : Rafael sur Giphy

Désolée de te décevoir, mais je ne peux pas répondre à cette question

Pour une raison simple : tu peux et tu as le droit d’exercer le métier que tu veux. Oui, je te jure, tu peux tout faire ! D’ailleurs, je parie que tu n’as pas conscience du dixième de ce dont tu es capable d’accomplir. Car oui, tu es capable, du moment que tu es passionné.e par ce que tu fais et que tu en as envie au plus profond de toi. Tu peux faire ce métier. Tu as le courage.

Une personne introvertie, tout comme une personne extravertie, possède la liberté et le pouvoir d’exercer le job qui lui plaît. Il n’y a pas de règles ou de métiers « d’extraverti.e.s » ou « d’introverti.e.s ». Un métier, ça s’apprend, il est normal de ne pas être parfait.e tout de suite.

Faisons un petit coup de pied aux stéréotypes qui ont la vie dure

Non, une personne introvertie n’est pas destinée à faire des métiers de bureau, ou de l ‘ombre. C’est possible, mais pas systématique. Tout dépend de qui tu es. Qu’attends-tu de ta vie pro ? Toi seul.e détiens les réponses à ces questions.

Un.e introverti.e peut faire un métier social parce qu’il.elle a besoin d’aider les autres. Il.elle peut ressentir le besoin de monter sur scène pour révéler une partie de sa personnalité. Il.elle peut avoir envie de gérer une équipe parce qu’il.elle possède le savoir-être nécessaire et l’âme d’un.e leader. Il.elle peut donner des cours parce qu’il.elle aime transmettre par-dessus tout. Il.elle peut vendre, animer des conférences…

L’introversion n’est pas un frein, elle peut même t’aider.

Il ne faut pas voir l’introversion comme un obstacle, mais plutôt comme une autre façon de fonctionner. Et crois-moi, tu as plus d’un tour dans ton sac.

Ton don pour l’écoute active fait toute la différence dans le milieu social et dans l’enseignement. Il est aussi nécessaire pour gérer une équipe, sans parler de ton aptitude à parler que quand c’est nécessaire. Ton tempérament réfléchi te permet de prendre des décisions plus posément. Ton sens de l’observation t’aide à mieux comprendre ton monde et à agir. Ton côté cérébral te pousse à la créativité. Théâtre, musique, comédie… Et si ton avenir était sur scène ?

Ton rapport avec l’équipe a de l’importance.

Ce qui sera essentiel, dans ton épanouissement au travail, c’est d’avoir à tes côtés un.e manager bienveillant.e qui te laisse la parole et qui t’écoute, tout en prenant en compte ton introversion et tes besoins.

Tu es peux être la.le meilleur.e dans ton domaine, si la personne qui te supervise ne t’apporte pas le soutien dont tu as besoin, tu seras dégoûtée par ton métier et tu remettras tes compétences en question. Il y a des façons d’exprimer ses besoins au travail. Personne n’a le droit de s’en prendre personnellement à toi. Ton environnement pro pèse lourd dans la balance, sache-le. Tu ne peux pas fournir un travail à la hauteur de ton talent si tu te sens mal à l’aise.

Tu doutes parce que personne ne te donne les clés pour te comprendre.

Une évolution positive se réalise avec l’aide d’une équipe qui te portera vers le haut, qui mettra en valeur tes compétences et tes qualités, qui écoutera et prendra en considération tes envies, tes besoins, tes peurs, tes émotions.

Pour moi, un travail n’apporte pas seulement une paye, mais aussi un cadre qui te permet de t’épanouir. Au lieu de pointer uniquement le négatif, ton équipe pense à te féliciter pour ton travail, te donne l’impulsion de faire encore mieux, d’élargir ta zone de confort, de t’impliquer davantage, d’apprendre. Il n’y a pas de secrets : un groupe épanouissant, c’est un groupe constitué de personnes bienveillantes. Là, tu sais ce que tu vaux et que ton travail est bon.

Tu peux le faire.

Je termine en te disant simplement de t’accrocher, parce que tu as des compétences et du talent, j’en suis sûre. Les remarques d’un.e boss à ton sujet, surtout si elles sont personnelles et qu’elles ne sont pas constructives, ne te définissent pas. N’abandonne pas une envie, un rêve, parce que tu as vécu une mauvaise expérience.

Il existe partout des personnes bien qui te rendront heureux.se au travail. Oui, il faut les trouver, je sais bien, mais garde à l’esprit… qu’elles existent.