Gang des Introvertis

9 signes qui veulent dire que tu dois quitter cette relation au plus vite

Il y a 3 semaines

Lorsqu’une personne te fait passer par une série d’émotions négatives alors que tu ne lui as rien fait de mal, il y a de quoi se questionner et remettre en cause les fondements de cette relation.⁣ ⁣ ⁣⁣Plusieurs signaux ne trompent pas…

Tu ressens que personne qui fait partie de ta vie te fait plus de bien que de mal ? Plusieurs signaux doivent te mettre la puce à l’oreille et te pousser à avoir cette fameuse discussion. Tu sais, cette discussion qui n’est jamais très évidente à avoir, mais cependant nécessaire pour faire avancer les choses et mettre les points sur les « i ». ⁣ ⁣

Mais si cette conversation n’apporte rien, qu’on ne s’écoute pas, et que cette personne refuse de comprendre ce qui ne va pas dans sa manière de se comporter avec toi, il est peut-être temps de lui dire au revoir.⁣ ⁣

Car tu vaux mieux que ça.⁣

1 – Cette personne passe son temps à te critiquer et à te reprocher d’être comme tu es.

Une personne qui t’aime vraiment t’aime pour ce que tu es et ne souhaite pas te changer. Elle embrasse chaque parcelle de ta personnalité et te porte vers le haut, envers et contre tout. Elle écoute tes besoins et ne critique pas tes décisions. Tant que cela te rend heureux.se, elle est heureuse aussi. Elle est ton phare, elle te guide quand tu as besoin d’elle, mais elle ne t’impose jamais rien. Dans le cas inverse, si elle te fait culpabiliser pour tout, c’est le premier signal à considérer.

2 – Cette personne ne prend pas en compte tes émotions, s’en moque, elle les invisibilise.

Non émotions, qu’on soit plutôt du genre à les camoufler ou à l’inverse à les utiliser lors de nos décisions, font partie de nous. Nous n’avons que très peu de contrôle sur elles, et il est parfois difficile de les analyser seul.e. C’est pour cette raison qu’il est intéressant de les extérioriser tant elles peuvent nous submerger. Les ami.e.s sont là pour les écouter et essayer de trouver des réponses. Si cela n’est pas fait, ignoré, invisibilisé, moqué, on vit avec une immense frustration. Cela peut accentuer nos peurs.

3 – Tu aides cette personne, mais elle disparait quand tu as besoin de soutien.

L’entraide est cruciale dans une relation saine. Quand on aide, on n’attend rien, bien sûr. Mais lorsque nous n’allons pas bien à notre tour, un petit geste, un petit quelque chose qui nous aiderait à nous sentir mieux de la part d’un.e ami.e, peut faire toute la différence. Parfois, il n’est question que d’une simple présence, d’un regard bienveillant, d’un petit message pour nous assurer que quelqu’un sera là. Une relation se construit à deux. Dans le cas inverse, on peut parler d’une amitié à sens unique

4 – Cette personne n’est là… que quand ça l’arrange.

Non, tu n’es pas une poupée avec laquelle on joue en cas d’ennui et qu’on balance au fond d’une malle dès qu’on se lasse et qu’on a trouvé d’autres occupations. Si la personne est inconstante et la plupart du temps « trop occupée » dans ses nouveaux engagements ou dans ses nouvelles relations, c’est qu’il est peut-être aussi temps de claquer la porte et de réserver son temps et son énergie à d’autres personnes qui sauront t’apprécier et te respecter. Un petit message de temps en temps, ce n’est pas la mer à boire…

5 – Cette personne ne prend pas en compte tes insécurités et agit égoïstement devant toi.

Elle ne tient pas compte de tes complexes et de tes traumatismes et ne cesse de les agiter sous tes yeux tout en sachant ce que cela provoque en toi : du mal-être, des angoisses. Cette personne t’expose à ce que tu ne souhaites pas voir, complimente sans cesse les autres devant toi alors qu’elle connaît ton absence d’estime de toi. Elle te fait douter, te compare indirectement à d’autres personnes qui n’ont rien demandé non plus et ne met jamais en valeur tes propres qualités à toi… C’est comme ça que tu rentres dangereusement dans cette spirale de la comparaison avec les autres, qui fait très mal.

6 – Cette personne pratique du « gaslighting » pour te manipuler.

Le gaslighting, ou « détournement cognitif », consiste à te faire croire des choses à ton sujet ou au sujet de ton environnement dans le but de te manipuler. Une manière de maintenir son égo en forme, une façon aussi d’avoir l’ascendant sur toi en essayant de te changer, d’abuser de tes sentiments, de t’éloigner de ce que tu es vraiment. La personne qui l’exerce te fait croire que quelque chose ne va pas chez toi et te fait douter de ta raison. Son emprise sur toi se rapproche de la perversion narcissique.

7 – Cette personne se moque de toi et de tes rêves.

Avec elle, le jugement est omniprésent. Elle rit de tes rêves, de tes objectifs, te demande d’être « plus réaliste » et te donne des conseils non sollicités sur le chemin que tu devrais prendre « pour ton bien« . Elle n’a aucune intention de te soutenir et ne sera pas sincèrement heureuse pour toi en cas de succès, comme si elle voulait secrètement que tu échoues. Souvent, à son contact, tu es sans cesse sur le qui-vive. Tu ne t’autorises pas à être toi-même, car tu sais que ce sera source de railleries. Et pour couronner le tout, ça contribue à alimenter ton syndrome de l’imposteur.

8 – Cette personne reste bloquée sur une seule image de toi.

L’être que tu étais à l’époque n’est plus ce qu’il est aujourd’hui. C’est assez logique comme raisonnement, nous sommes d’accord. Mais pas assez pour cette personne, on dirait. Celle-ci reste bloquée sur une image de toi figée dans le temps, bloquée par des stéréotypes. Elle ne prend pas en compte ton évolution, tes nouvelles envies, ta nouvelle maturité et t’infantilise. Elle se raccroche sans cesse à tes actes passés alors que tu as grandi et que oui, il y a prescription. Le temps passe. Tu es une version évoluée de toi-même.

9 – Cette personne utilise ta vulnérabilité contre toi.

En amitié, quand on commence à être en confiance, on peut ressentir le besoin de se confier et de dévoiler ces choses qui nous pèsent, qui nous touchent, qui nous font du mal. C’est l’expression de notre vulnérabilité. Nous sommes tou.te.s vulnérables, et chaque personne possède ses propres sources d’angoisses. Utiliser cette vulnérabilité que tu as donnée contre toi, pour te blesser est la pire chose que l’on puisse te faire, même en cas de conflit. C’est ce qu’on appelle franchir la dernière limite, car on s’attaque à ton intégrité.